22 janvier 2010

Out Of Control, probablement.

Il y a trop, trop de choses futiles dans la, ma, sûrement, vie. Je m'en rends compte tous les jours. On passe notre temps à combler un soit-disant manque par des tonnes de choses qui nous rassurent ou nous font du bien cinq secondes. J'ai repris le bus tout à l'heure et un homme m'a dit : "Je suis content que vous l'ayez eu aujourd'hui, je vous ai vu courir derrière le bus la semaine passée, vous étiez chargée et le chauffeur ne s'est même pas arrêté." Et là, je me suis dit qu'il y avait encore des gens un peu humains qui existent encore. Humains parce qu'ils ne s'enferment pas dans de fausses certitudes et dans des fausses images d'eux-mêmes. Je passe mon temps à observer en silence, le comportement des personnes, principalement les adolescents, comment ils réa gissent les uns par rapport aux autres, comment ils s'organisent en petits groupes, comment l'un devient leader et comment l'autre deviens loser. Comment l'un brille alors que l'autre marche dans son ombre, maladroit, gauche, fermé. J'ai un travail de fin d'année à réaliser, j'aimerai m'orienter sur ça. L'observation comportementale des adolescents. Chose plus ou moins déjà faite à travers la biennale Out Of Control, dont le jury est jeudi. On m'a dit que je n'avais pas compris ce qu'était la photographie et que je n'avais pas de propos. J'en ai pleuré et maintenant j'en ris. Je ne pense pas que l'on puisse juger à ce point; Chacun sa manière de traiter les choses avec l'aide de la photographie. Il faudra que je puisse le faire comprendre, que je me fasse écouter. Malgré tout, je pense que la photographie est un piège à cons. Je le sais, j'en suis consciente et il est plus qu'utopiste de dire que je serai photographe professionnelle dans deux ans. Il me faudra une barrière de sécurité en plus. Il y a beaucoup de gens qui veulent faire la photo et je pense que beaucoup ne savent pas l'investissement que cela demande. Un homme croisé lors d'un reportage m'a dit : " Il faudra être courageuse, mademoiselle. Pour être photographe, il faut se battre tous les jours." Donc voilà, il faudra se battre, taper plus haut que les autres. Pour revenir à Out Of Control, c'est jeudi. J'espère que tout se passera bien parce que ça promet d'être épique.

Photo : Issue de " Out of control". Le nom que j'ai donné à la série est Muuta, qui signifie "Le passage" en finnois.

Merci à Mathilde, mais aussi à >Elise et Coline qui m'ont donné de leur temps pour réaliser les photos.

ofc

Posté par Valokuvaus à 17:57 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Out Of Control, probablement.

    Bonjour,

    J'aime bien cette image car elle signifie plein de choses... Chacun y trouve son compte. Elle est ç la fois intimiste et naturelle.

    Bon week-end à vous.

    Cordialement,
    Adrien

    Posté par Adrien, 23 janvier 2010 à 09:46 | | Répondre
  • Jolie photo en effet.
    :]

    Posté par chill, 25 janvier 2010 à 00:19 | | Répondre
  • Jolie photo en effet.
    :]

    Posté par chill, 25 janvier 2010 à 00:21 | | Répondre
  • Jolie photo en effet.
    :]

    Posté par chill, 25 janvier 2010 à 00:22 | | Répondre
  • Un thème qui fait penser à des photos crues, brutales. Mais ici tout est doux, une suggestion élégante... ça me plaît beaucoup, car du coup ça donne plus de profondeur au sujet =)
    Je repasserai!

    Posté par paule, 29 avril 2010 à 22:52 | | Répondre
Nouveau commentaire